16 nov. 07

RESIDENT EVIL: EXTINCTION

Russel Mulcahy reprend du poil de la bête, on pourrait s'en réjouir, mais en fait, on s'en fout. Ce qui est sûr, en revanche, c'est qu'on n'en voudra jamais assez à Paul W.S. Anderson d'avoir dévoyé autant les chouettes jeux vidéo de la franchise BioHazard. En même temps, les films sont là, et il faut faire avec. Ou sans, vous me direz. C'est vrai, "y a rien qui oblige vraiment", comme le chantait Stefan Eicher. Un Russel Mulcahy plutôt inspiré, donc, pour filmer dans le désert les aventures d'une Alice en prise avec... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 23:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]