30 mars 08

CHAPITRE 9: SOLEIL DE CRISTAL

Où l'on s'interroge sur le sens du mot "ringard".À un moment dans la vie (en général sur l'autoroute, entre Nice et Gardanne), je n'ai plus qu'un seul ami: mon iPod. Et tandis qu'il me balance aléatoirement l'un des 3887 morceaux qui feront bien éclater sa panse, je me prends à partir au plus intime de moi-même, dans une rêverie sublime qui me promène dans mes tréfonds, en passant par les hauts plateaux de la plus belle Irlande. Bon.Tu sais comment ça se passe, les gens m'arrêtent dans la rue pour me poser des questions, et... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 22:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

26 mars 08

NO COMMENT

Ah si, tiens. Les sandwichs de chez Subway, c'est nul.
Posté par Evelyn Dead à 21:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
22 mars 08

FUTURAMA

La personnalité du Boubou perce enfin. À l'instar de ses parents, il envisage une carrière d'intermittent du spectacle. Il ne sait seulement pas encore dans quel domaine.Il sera Sting...Ou Luke Skywalker.Sinon, il mange bien.
Posté par Evelyn Dead à 14:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 mars 08

LA TÊTE AU CARRÉ

Go lightly down your darkened way Go lightly underground I'll be down there in another day I won't rest until you're found(Salman Rushdie)Je reviendrai à Montréal, dans un grand Boeing bleu de mer, j'ai besoin de revoir l'hiver, et tout ça, mais ça sera surtout quand je n'aurai plus besoin d'argent. En attendant, puisqu'il faut bien bosser pour payer la TVA sociale que le Chef nous prépare, je reviens à Nice, et Nice, ça y est, j'ai compris un truc.Au crépuscule, lorsque la Promenade s'illumine et que le niçois remonte bien haut... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 17:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
13 mars 08

KOMODO

Comme tous les ans, le jeune Patrick Connally retourne sur une ile vaguement paradisiaque que ses parents (qui font sûrement un chouette métier) partagent avec une compagnie de forage pétrolière. Malheureusement, ce soir-là, tout ne se passe pas comme d'habitude. Alors que Patrick, qui souffre d'un manque évident de Playstation 3, est sorti dans la brousse chasser le lézard à la ficelle (véridique), ses parents, et son chien aussi, sont pris à parti par des indigènes vindicatifs venus là réclamer leur part du gâteau. Un indigène,... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 mars 08

FATE NEVER CHANGES

Halloween, 1979, de John Carpenter. Soleil de cristal Soudain se déchire Douleurs écarlates et soupirs Atlantique avait peur des vampires Soleil de cristal Doucement s'est couché Sur un ciel de sang et d'or Un éclair a transpercé son corps Bouche à bouche Croque une chair Corps à corps En courant d'air Pas vu pas pris Cache cache party Les vampires vont-ils en enfer? Atlantique a peur de s'y plaire(Cache-Cache Party, Pijon, 1986) Qu'est-ce qu'un conte de Fée pour adulte ? Un compte de Sexe et de... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 13:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 mars 08

BACK TO MY ROOTS

Je devais avoir une douzaine d'années. Pour un jeune cinéphile, Canal+ et ses films d'horreur trois samedi par mois, c'était comme Noël tous les week-ends. En passant, chez moi, il n'y avait pas de télécommande à la télé, pas de magnétoscope, pas d'ordinateur et bien entendu, pas de Ipod, pas de téléphone portable, et pas de console de jeu vidéo. Tout se passait dans la tête, ou à la radio. De l'autre côté de la rue, en face de chez moi, il y avait ce jeune type, dix-huit, dix-neuf ans, vaguement chômeur, dans mon souvenir, mais... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 13:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]