08 mai 08

TOUCH OF EVIL

On a vu Judas Ben-Hur filer à boire à Jésus, entre deux galères.
Un peu plus tard, au sortir de leur lèpre, sa mère et sa soeur ont levé des yeux mouillés vers la croix du Christ.

On a vu Robert Thorn en pilote de bulldozer contrarié, obligé d'avaler des galettes vertes.

On a vu l'inspecteur Vargas remonter la grand'rue avec à ses trousses une bombe à retardement, sous le regard de Dieu lui-même, une nouvelle fois.

18659874_1


Charlton Heston a vu le canon d'un revolver, et il est tombé à genoux. Quelle leçon en retenir ? Qu'on peut jouer dans deux chouettes films et un chef d'oeuvre, et être en même temps un salaud ?

Ce post est dédié à l'acharnement de notre prof d'histoire-géo préféré: Jénorme.

Evelyn

Posté par Evelyn Dead à 12:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur TOUCH OF EVIL

    Merci Evelyn, il peut reposer en paix désormais.

    Posté par Duncan, 08 mai 08 à 21:38 | | Répondre
  • C'est surtout nous qui sommes en paix quand des excitées de la gâchette disparaissent. Bon vent !

    Posté par Aurel', 09 mai 08 à 17:05 | | Répondre
  • J'aime bien le nom de cette nouvelle catégorie, qui évoque l'alimentation de la poésie.

    Posté par Sébi, 11 mai 08 à 09:21 | | Répondre
  • Eh ben,j 'ai vu aucun des films dont tu parles. En fait, je crois que j 'ai confondu Charlton Heston avec Charlie Chaplin. Mais bon, c 'est à peu près pareil, ils étaient acteurs et portaient une moustache.

    Posté par Jénorme, 13 mai 08 à 14:09 | | Répondre
  • Sydney Pollack t 'embrasse.

    Posté par Jénorme, 28 mai 08 à 18:44 | | Répondre
  • Dino Rizi t 'embrasse.

    Posté par Jénorme, 08 juin 08 à 12:38 | | Répondre
Nouveau commentaire