11 déc. 07

JEEPERS CREEPERS 2

Ouh, le vilain démon du maïs... Il revient pour manger les gens ! On a l'impression d'avoir quatre ans, et c'est pas loin d'être ça... "Tous les 27 printemps...", vous vous souvenez ? Sinon, c'est pas grave, j'explique. Il revient, et pendant 27 jours, il doit manger 27 personnes qui ont 27 ans et il a 27 minutes à chaque fois pour passer à table, après c'est froid... On plaisante, mais c'est presque ça. Le premier film vous glaçait les sangs, pendant ses deux tiers, avant que ne se dévoile le démon en question: une... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 11:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

08 déc. 07

QUESTIONNAIRE

"Back on the air", c'est ce que Virgil Brigman (Ed Harris) tape sur son avant-bras pour signifier aux spectateurs, au monde entier et surtout à la femme de sa vie qu'il est toujours là, à la fin de The Abyss, le chef d'œuvre absolu de James Cameron. Du stricte point de vue mélodramatique, The Abyss est le meilleur film de Cameron, en même temps qu'une espèce de double inversé du magnifique mais surestimé Titanic. Dans ce dernier, un amour naissant cherche l'apaisement des grands fonds pour se déployer dans une éternité... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 22:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 nov. 07

MUCH ADO ABOUT ...JAMES GRAY

Pas le temps de voir de nouveaux films, mais on ne quitte pas le Cinéma comme on quitte son blouson au terme de sa journée. Bref. Dans un Libé de cette semaine, l'interview passionnante de James Gray, réalisateur de Little Odessa (à 24 ans, quand même !), The Yards, et du prochain We Own The Night (bande annonce pas top). Si la flemme vous prend d'aller sur le site en question, vous pouvez cliquer là, c'est pas plus cher. Feignasses.Arf.
Posté par Evelyn Dead à 13:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 nov. 07

LE JEUNE WERTHER

Vu Le Jeune Werther. Mon premier Doillon. M'attendais à un film d'horreur (d'une certaine manière). C'est mieux que ça. (c'est pas de ma faute si l'affiche est toute petite)Ismael et ses copains perdent un pote, suicidé. Toute la bande décide de comprendre, en remontant la piste d'une belle et mystérieuse jeune fille qui en fait est une vraie Sainte-Nitouche, et en plus, j'suis sûr qu'elle embrasse mal.Ce que Doillon fait avec ses jeunes comédiens est assez inédit (pour moi, en tout cas), et passé un petit quart d'heure... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 13:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
26 nov. 07

AVIS À LA POPULATION

Mes fans (vous êtes cinq ou six, je crois), je suis en prépa cette semaine, et en tournage la semaine prochaine. La fréquence de mes posts s'en ressentira fatalement, bien que je compte produire tous les efforts du monde pour vous accompagner dans votre quête d'un Cinéma meilleur. Je compte également sur votre indulgence, et je sais de quoi vous êtes capables, dans ce registre.Ensemble, tout est possible nous vaincrons la chienlit !Arf.Votre Evelyn.
Posté par Evelyn Dead à 12:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 nov. 07

EASTERN PROMISES

Avec la communauté russe londonienne, le borsch, c'est à volonté chez Flunch !De nos jours à Londres, et dans un grand restaurant, aussi.Quelques heures avant et après un match capital Chelsea-Arsenal, le destin croisé de deux paumés de la vie: Anna, sage-femme d'origine russe folle de borsch, et Nikolai, amateur de BD et de sports mécaniques. Réunis par le hasard, les deux malheureux vont tenter pendant une heure et quarante minutes de comprendre pourquoi la pilule du lendemain, ça marche pas à tous les coups. Ils essaieront dans le... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 20:47 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

21 nov. 07

INTERMÈDE MUSICAL

Regardez ailleurs, faites comme s'il ne se passait pas ce qui se passe."Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo evelyndead". Et voilà. On peut ouvrir les yeux, maintenant ?
Posté par Evelyn Dead à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 nov. 07

THE AMITYVILLE HORROR - l'original

Méfiance, avec les agences immobilières. Vous payez pas cher, mais êtes-vous bien sûr de ce que vous achetez ?Les Lutz ont un souci, en forme de maison bizarre. Depuis l'emménagement, ça déboule en cascade: ça pue à certains endroits, on se les gèle à d'autres, le curé nous fait un malaise en plein après-midi, la gamine se fait une copine invisible (en fait, une espèce de gros sanglier - véridique), les murs saignent et apparemment, c'est bien un puits vers l'enfer que le clebs a mis à jour dans la cave. Mince ! Autant revendre, avant... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 15:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
17 nov. 07

ALI LARTER

Loués soient les responsables du casting de Resident Evil: Extinction, d'avoir contacté pour l'embaucher Ali Larter (un nom à ne pas dormir dedans), véritable ADM dont on m'apprend à l'instant qu'elle joue dans la série Heroes (vous savez, moi, sans la télé...)Ali n'écope pas d'un rôle facile, face aux zombies de Mulcahy, puisque son personnage de Claire Redfield ne sert à rien. Et cependant, quel rayon de soleil pour nos yeux fatigués de trop de salles obscures !LA DRÔLESSE MAGNIFIQUEUne grande cérémonie d'offrandes à la Déesse sera... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 10:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 nov. 07

RESIDENT EVIL: EXTINCTION

Russel Mulcahy reprend du poil de la bête, on pourrait s'en réjouir, mais en fait, on s'en fout. Ce qui est sûr, en revanche, c'est qu'on n'en voudra jamais assez à Paul W.S. Anderson d'avoir dévoyé autant les chouettes jeux vidéo de la franchise BioHazard. En même temps, les films sont là, et il faut faire avec. Ou sans, vous me direz. C'est vrai, "y a rien qui oblige vraiment", comme le chantait Stefan Eicher. Un Russel Mulcahy plutôt inspiré, donc, pour filmer dans le désert les aventures d'une Alice en prise avec... [Lire la suite]
Posté par Evelyn Dead à 23:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]